Image

Les Canadiens jettent plus de déchets qu’avant, mais ils en jettent quand même moins!

Nous sommes capables de faire une chose et son contraire… en même temps! Selon les données les plus récentes de Statistique Canada sur l’élimination des déchets, les Canadiens ont jeté 25,1 millions de tonnes de déchets en 2014, soit 1 million de tonnes de plus qu’il y a 12 ans. À ce chapitre, le tas de déchets du Canada grossit. Ce n’est pas une bonne nouvelle.

Cependant, étant donné que notre population a augmenté de 13 % depuis 2002, ce million de tonnes supplémentaire est réparti sur un plus grand nombre de personnes. Cela signifie qu’en tant qu’individus, les Canadiens envoient en réalité 8 % moins de déchets au dépotoir qu’avant. Il n’y a rien comme les statistiques pour nous faire bien et mal paraître en même temps!

Le sujet devient encore plus intéressant lorsqu’on examine la performance des provinces au cours de la même période. En termes de tonnage, c’est la Nouvelle-Écosse et l’Ontario qui ont obtenu les meilleurs résultats (en baisse de 6 % et 5 % respectivement), alors que l’Alberta et le Nouveau-Brunswick font mauvaise figure avec les pires résultats. Depuis 2002, la masse de déchets de l’Alberta a augmenté de 42 % et celle du Nouveau-Brunswick de 23 %. La Saskatchewan et le Manitoba ne sont pas loin derrière avec des hausses respectives de 18 % et 15 % .

Avec 386 kg par personne, c’est la Nouvelle-Écosse qui a la meilleure performance par habitant, et de loin. Viennent ensuite la Colombie-Britannique (586 kg), l’Ontario (670 kg), le Nouveau-Brunswick (673 kg), le Québec (696 kg), Terre-Neuve-et-Labrador (786 kg), le Manitoba (801 kg) et la Saskatchewan (839 kg). L’Alberta mène le bal des poubelles bien remplies en atteignant presque une tonne (997 kg) de déchets par personne.

De toute évidence, le Canada doit suivre l’exemple de la Nouvelle-Écosse s’il veut réduire la taille de ses tas de déchets. On ne sait pas dans quelle mesure le succès de la Nouvelle-Écosse est attribuable au fait que cette province interdit depuis longtemps la mise au rebut le papier et les matières organiques. Aucune autre province ne lui a encore emboîté le pas en cette matière. Pour ce qui est de l’Alberta, elle a du chemin à faire si elle ne veut pas rester à la traîne.

Déchets dans les décharges Un plus grand nombre de Canadiens Élimination des déchets par habitant
Share Button

John Mullinder

John Mullinder, Executive Director, PPEC - Regular posts on environmental and sustainability issues impacting the Canadian paper packaging industry

More Posts - Website

Laisser un commentaire