Image

L’économie circulaire, une roue qui tourne à vide?

L’économie circulaire est à la mode ces temps-ci, comme l’ont été avant elle le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises. Toutes ces bonnes intentions s’inscrivent cependant dans des démarches de relations publiques. Nous ne voulons pas paraître trop cyniques, mais cette question nous rappelle celle des changements climatiques. Nous savons (presque tous) que ça s’en vient ou que c’est déjà commencé. Mais nous ne voulons pas vraiment poser les trois gestes qui, selon de récentes affirmations scientifiques, auraient l’impact le plus direct sur le ralentissement des changements climatiques, c’est-à-dire avoir moins d’enfants, nous passer de nos voitures ou devenir végétariens.

Circular Economy or Spinning Our Wheels?

L’économie circulaire serait-elle une roue qui tourne à vide? L’économie circulaire et les actions contre les changements climatiques se rapportent en fin de compte au même sujet : réduire notre consommation des différentes ressources de la planète en en utilisant moins et de manière plus intelligente. Pour cela, nous devons encourager les bons comportements et punir les mauvais, ce qui revient habituellement à couper ou réduire les subventions accordées aux combustibles fossiles et à promouvoir l’utilisation des ressources renouvelables.

Tout cela est parfait en théorie, mais comment cela se traduit-il en pratique, par exemple au moment où le consommateur doit faire un choix spontané entre la poubelle et la boîte bleue? Comment pénalisons-nous les produits et les emballages « non circulaires » tout en encourageant ceux qui sont « circulaires »? Par des frais différenciés sur les boîtes bleues? Qui en déciderait?

Voici le moment de faire un peu d’autopromotion! Le 3 octobre prochain, le CEEPC tiendra un séminaire sur ce sujet précis à Etobicoke, en Ontario. Parmi les conférenciers figureront Chris Lindberg (Ontario Circular Economy Innovation Lab), Glenda Gies (Office de la productivité et de la récupération des ressources ), Andrew Telfer (Walmart Canada), Renee Dello (Ville de Toronto) et Al Metauro (Cascades Récupération). Cliquez ici pour obtenir plus de détails et pour vous inscrire. Le nombre d’inscriptions à cet évènement est limité et les places s’envolent toujours rapidement.

Share Button

John Mullinder

John Mullinder, Executive Director, PPEC - Regular posts on environmental and sustainability issues impacting the Canadian paper packaging industry

More Posts - Website

Laisser un commentaire