Image

Le taux de récupération des boîtes bleues diminue en Ontario, mais celui du papier se maintient

Draft Blue Box Recovery Rates 2016

Le taux de récupération domestique des boîtes bleues de l’Ontario a atteint son niveau le plus bas depuis 2005. Ce taux, qui sera confirmé par Intendance Ontario en décembre, aurait atteint 62,4 % en 2016, ce qui représente une baisse de 2 % par rapport à l’année précédente. Cela rendra plutôt intéressante la récente « demande » du ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario voulant qu’on atteigne avec les boîtes bleues un taux de récupération de 75 %.

Le papier sous différentes formes constitue à l’heure actuelle autour de 75 % de ce qui est récupéré, comme c’était déjà le cas en 2003. Le papier imprimé (journaux, magazines et catalogues, annuaires téléphoniques et papier d’impression et d’écriture) affiche le taux de récupération le plus élevé (81 %), suivi par les emballages de verre (70 %), de papier et de carton (67 %) et d’acier (63 %).

Les emballages de papier et de carton représentent le seul groupe de matières dont le taux de récupération s’est maintenu ou amélioré dans chaque catégorie (hausse de 9 % dans le cas du carton pour boîtes), et les caisses en carton ondulé restent les championnes toutes catégories avec un taux de récupération incroyable de 98 %.

Le taux de récupération du verre a connu une baisse importante depuis 2015, mais les retardataires des boîtes bleues demeurent les emballages d’aluminium et de plastique avec des taux de récupération respectifs de 38 % et 29 %. La récupération des emballages de plastique a diminué dans presque toutes les catégories et représente maintenant 43 % de ce qui est mis au rebut (par unité de poids). C’est aussi de loin la matière la plus coûteuse à récupérer (le coût net de récupération de la pellicule de plastique, par exemple, s’établit à 2646 $ la tonne).

Voilà, c’étaient les dernières données (provisoires) pour 2016, comparées à celles de 2015 et de 2003.

Estimated Recovery Rates 2016

Share Button

John Mullinder

John Mullinder, Executive Director, PPEC - Regular posts on environmental and sustainability issues impacting the Canadian paper packaging industry

More Posts - Website

Laisser un commentaire