ACCUEIL

Combattre l’ignorance des médias (bataille no 5 041)

(25 avril 2018) – Oui, nous savons que les emballages sont une calamité et qu’ils devraient être interdits par la loi. Mais il arrive parfois que des paroles en l’air qui colportent des faussetés sur les déchets d’emballage nous restent en travers de la gorge et doivent être corrigées. C’est le cas des propos tenus par Eric Reguly dans un article paru le 14 avril dernier dans le Globe and Mail « Beyond Zuckerberg, it’s time to hold Bezos to account, too »… Pour en savoir davantage

Les gestionnaires d’emballages devraient être récompensés lorsqu’ils utilisent du contenu recyclé

(12 decembre 2017) – Le contenu en matières recyclées est au cœur de l’approche axée sur l’économie circulaire que l’Ontario et d’autres provinces disent vouloir adopter. Elle permet aux matières premières de circuler plus longtemps dans l’économie, réduit la pression pour extraire davantage de matières vierges de la terre et retarde leur élimination éventuelle en tant que déchets. C’est une chose que les gouvernements disent vouloir encourager et pour laquelle les gestionnaires de produits et d’emballages de papier et de carton devraient être récompensés.

L’industrie canadienne des emballages de papier et de carton a dépensé des millions de dollars au fil des ans en investissements dans de l’équipement de nettoyage et de tri afin de pouvoir réutiliser et recycler le papier récupéré. Les usines du sud de l’Ontario ont tracé la voie en Amérique du Nord en recyclant le vieux carton pour boîtes dès les années 1990. Aujourd’hui, quelque 94 % des Canadiens peuvent recycler  … Pour en savoir davantage

Le taux de récupération des boîtes bleues diminue en Ontario, mais celui du papier se maintient

(09 novembre 2017) – Le taux de récupération domestique des boîtes bleues de l’Ontario a atteint son niveau le plus bas depuis 2005. Ce taux, qui sera confirmé par Intendance Ontario en décembre, aurait atteint 62,4 % en 2016, ce qui représente une baisse de 2 % par rapport à l’année précédente. Cela rendra plutôt intéressante la récente « demande » du ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario voulant qu’on atteigne avec les boîtes bleues un taux de récupération de 75 %.

Le papier sous différentes formes constitue à l’heure actuelle autour de 75 % de ce qui est récupéré, comme c’était déjà le cas en 2003. Le papier imprimé (journaux, magazines et catalogues, annuaires téléphoniques et papier d’impression et d’écriture) affiche le taux de récupération  . … Pour en savoir davantage